mardi 27 septembre 2016

Paris: des voies sur berge au bois sur v...

La majorité municipale de Paris ne sait plus quoi inventer. Faut-il répondre à toutes les sollicitations ? à toutes les minorités ? C'est ce que pense Anne Hidalgo en acceptant le principe d'un camp de nudistes en plein Paris.
La réponse identitaire des écolo-socialo-bobo-barjots parisiens disloque encore un peu plus la communauté nationale, la seule qui devrait avoir droit de citer dans la cité.
Personnellement, je n'ai rien contre le naturisme. Mais tout comme la religion, vivre nu (dans la tenue d'Adam pour pousser la comparaison religieuse) doit être réservé à la sphère privée. Je ne vois pas (surtout quand on connaît le climat parisien et la propreté de la Capitale française) quels intérêts on peut avoir à se retrouver dans le plus simple appareil à Paris.
Les lieux sélectionnés pour l'instant sont le Bois de Vincennes ou le Bois de Boulogne ! Dans ce dernier cas, le XVIème arrondissement, le plus "chicos" des quartiers parisiens, deviendra une sorte de cour des miracles où se croiseront la bigote du dimanche matin, des travestis de retour du bois, des migrants dans leurs préfabriqués et un groupe de nudistes de tout âge !
On imagine déjà les scènes cocasses auxquelles on pourrait assister. Et ne vous réjouissez pas trop vite. Les nudistes à Paris seront la victoire de vieux bobos parisiens (et parisiennes) qui n'offriront pas forcément un spectacle des plus réjouissants (à moins qu'ils ne sortent tous de "Chez Michou" pour les hommes et du "Crazy Horse" pour les femmes).
En fait, Anne Hidalgo est en train de réussir ce que personne n'avait réussi: nous faire regretter le burkini !


lundi 26 septembre 2016

Ca c'est passé en France, cette semaine: Radicalisés, désalafisé !

En France, près de 2 000 adolescents radicalisés
En France, près de 2 000 adolescents radicalisés. Les adolescents sont des cibles de choix pour les recruteurs de l’État islamique. Selon les informations du Figaro, les djihadistes ciblent particulièrement les mineurs pour grossir leurs rangs. Avec succès, puisque 1 954 seraient aujourd’hui radicalisés sur le territoire français, quand 17 sont morts dans la zone de combat irako-syrienne en portant les couleurs de Dae’ch. Un responsable de la lutte antiterroriste explique au quotidien que les terroristes abordent dans la rue les jeunes « en situation d’échec scolaire et de rupture familiale liée au divorce des parents », par l’intermédiaire de “copains de copains” faussement empathiques. Facilement influençables, ils sont connectés aux chaînes cryptées Telegram des sergents recruteurs de l’EI, des “gourous” comme Rachid Kassim ou Omar Omsen. Une fois ce lien établi, ils sont « pilonnés par une centaine de messages par jour ».

Foutaise à la française ! L’imam de Brest s’inscrit à la faculté pour se “désalafiser”. Il y a quelques années, il enseignait à des enfants que ceux qui écoutent de la musique risquent d’être transformés en « porc ou en singe ». Mais cela, c’était avant, promet le sulfureux imam de Brest. Connu pour ses prêches radicaux sur Youtube, visionnés par des milliers d’internautes, Rachid Abou Houdeyfa vient d’intégrer la filière universitaire “religions, droit et vie sociale”, pour se “désalafiser”. Le diplôme, soutenu par le ministère de l’Intérieur, est censé guider les religieux radicaux et les aider à s’intégrer dans la République française.



SELECTION MECHANT REAC !