L'Aide Médicale de l'Etat: une prestation coûteuse et scandaleuse !

Méchant Réac vous conseille: 

Claude Goasguen (UMP) : "Supprimons l'AME, une bonne fois pour toutes !" (Valeurs Actuelles)

RMC : 04/11 - Carrément Brunet : La France peut-elle encore se permettre d'offrir l'aide médicale d'Etat ?




Ce mercredi le député (les Républicains) Claude Goasguen (en binôme avec le député socialiste Christophe Sirugue) présentait son rapport sur l'aide médicale d'État (AME) à la commission des finances. C'est l'occasion de revenir sur cette prestation, scandaleuse et coûteuse.


Créée en 1999 par le gouvernement de Lionel Jospin, ses dépenses sont passées de 370m€ en 2002 à près de 600m€ par an (227.000 bénéficiaires soit une hausse de 185% en dix ans). Alors qu'un français sur trois ne se soigne plus faute de moyen, la France offre, aux étrangers en situation irrégulière (vous avez bien lu, à des clandestins) un système de soins gratuits sans contrepartie, c’est unique au monde.

Je ne remets pas en cause (pour des raisons d'humanité et afin d'éviter la propagation d'épidémies) le principe de soins de première nécessité et d’urgence. Mais les prestations offertes via l'A.M.E. à des clandestins sont supérieures à celles délivrées par la Sécurité Sociale aux plus défavorisés de nos concitoyens (via la C.M.U.).

Il faut donc réformer l'A.M.E. Aussi, les soins auxquels peuvent prétendre les bénéficiaires de l'A.M.E. doivent être référencés dans une liste préétablie suivant une procédure administrative, en application de la loi sur l’asile et l’immigration. La gratuité des soins peut aussi se limiter à une certaine catégorie de clandestins: les mineurs, les femmes enceintes ou en situation d’urgence. Enfin, je fais miennes les propositions de  Claude Goasguen qui préconise de confier la gestion de l'A.M.E. à une caisse d'assurance maladie privée et de déterminer une enveloppe de dotation fixe afin d'éviter les dérapages budgétaires.

La France n'a pas les moyens d'une telle politique et le gouvernement doit revenir sur cette prestation inégalitaire.

Commentaires

Articles les plus consultés