Menace de sanctions américaines contre les entreprises participant au projet de gazoduc North Stream 2 : l’Union européenne doit réagir

Jean Bizet (Les Républicains - Manche), président de la commission des affaires européennes du Sénat, s’inquiète du projet voté par le Sénat américain visant à durcir les sanctions imposées à la Russie. Ce projet aurait pour effet de permettre des mesures de rétorsion à l’égard des entreprises participant au projet de gazoduc North Stream 2 entre la Russie et l’Allemagne.

Il souligne que, compte tenu des investisseurs qui y participent, North Stream 2 doit être considéré comme un projet de nature privée. Ce qui implique de respecter les choix de ces acteurs économiques. Toutefois, compte tenu des enjeux économiques et politiques, l’Union européenne ne peut rester sans réagir et doit envoyer un message clair aux autorités américaines. L’Union européenne dispose des instruments de défense permettant de s’opposer à l’extraterritorialité des lois américaines. Elle doit les utiliser si nécessaire pour protéger les intérêts de ses entreprises.


Articles les plus consultés