L'ivresse du pouvoir par Céline Pina

"Yes la meuf est dead", c'est ce qu'aurait répondu la chargée de communication du Président à des journalistes l'interrogeant sur le décès de Simone Veil.

Le SMS est choquant parce qu'il témoigne d'un esprit de bande qui n'est pas à la hauteur des circonstances qu'affronte notre pays. Ce manque de tenue est une manière d'afficher son mépris pour qui n'est pas de la bande. Empathie pour son cercle proche, indifference et mépris pour tous les autres. Mais il témoigne surtout d'une morgue et d'une arrogance étonnante pour des gens qui n'ont pas fait grand chose de leur vie à part construire leur propre carrière. Une morgue qui les rend tellement semblables aux élus et collaborateurs de cabinet de naguère que c'est à se demander si le renouvellement s'est borné à changer les têtes pour mieux ancrer les pratiques délétères.

Or quand on est à ce niveau de pouvoir, un tel laissez-aller montre que l'on n'est pas conscient des devoirs de sa charge et que l'on n'a pas compris que l'on est là pour servir. Il montre aussi une personne dépassée, incapable de se rendre compte de la portée symbolique d'une telle inconséquence, incapable de savoir ce qui peut être dit selon les circonstances, et à qui on peut le dire. Et quand on est chargée de la communication jupiterrienne, c'est de l'incompétence pure.

Mais ce que raconte cette triste anecdote va au-delà de la dérive d'une personne sans doute pas au niveau, c'est aussi la marque d'un pouvoir qui n'a pas compris que le succès ne permettait pas tout et n'exonérait jamais du respect des règles qui régissent les rapports humains, du respect et de la politesse qui sont de mises dans les échanges institutionnels. Or cet effort de tenue et de correction a du sens, il montre que vous êtes conscients de vos devoirs et pas définis par vos appétits et votre ego.

Il serait temps de transmettre cet état d'esprit, on savait déjà qu'à vaincre sans péril on triomphait sans gloire, espérons que l'on n'exerce pas aussi le pouvoir dans son seul intérêt.

Commentaires

Articles les plus consultés