Quel drôle d’Etat que la France…


Ce matin, l’Etat a attaqué l’Etat.

Il semble plus facile de donner l’ordre aux C.R.S. de charger le personnel de l’administration pénitentiaire que de déloger les zadistes de Nantes. J’attends l’ordre donné aux escadrons de gendarmerie de charger les épouses en colère de nos soldats. Mais, on peut continuer à semer la terreur dans les banlieues françaises en toute impunité.

Les zadistes sont un bon exemple. Il ne s’agit pas de revenir sur le débat de l’utilité ou non d’un nouvel aéroport (j’étais même plutôt contre), mais sur la technique de guerre urbaine employée par ces groupes de marginaux. Alors que les gardiens et gardiennes de prison n’ont rien fait d’autre que de manifester leur désarroi en brûlant quelques pneus. Les zadistes ont mis en coupe réglée la zone d’occupation en organisant le raquette les automobilistes et ont mis à sac le centre de Nantes, et ne seront pas poursuivis !

Zadistes professionnels, vivant de la solidarité nationale et des aides de toutes sortes. Certains cherchent déjà de nouvelles causes en France (c’est plus facile et moins risqué). D’autres ont déjà manifesté leur désir de rester sur place.

Que fera le gouvernement ? C’est un drôle d’Etat que la France.

©Laurent SAILLY pour Méchant Réac !®

Commentaires