2 mai 2018 : La République en danger !

Combien de temps la République française va-t-elle tolérer que les groupuscules d’extrême-gauche, violents et particulièrement bien organisés, fassent la loi dans le pays ? Des gouvernements de François Hollande à celui d’Edouard Philippe, de Notre-Dame-des-Landes à la gare d’Austerlitz en passant par les universités, ces anarcho-gaucho-débilo-marxistes mettent nos communes à feu et à sang (pour l’instant le sang de nos policiers) !

Parallèlement à ces exactions, la presse de gauche, en tête « Libération », fait sa première page sur le risque de l’ultra-droite représentée par « Génération Identitaire ». Le seul coup médiatique (et non violent) réalisé par ce mouvement près de la frontière italienne, a été relayé et amplifié démesurément.

Toute forme d’extrémisme doit être combattu. Tout ce qui met en danger la République doit être dénoncé. Mais aujourd’hui, le risque majeur vient des « black bloc » qui sèment la terreur dans les rues à chaque manifestation.

Le président de la République doit prendre des mesures fortes en adéquation avec la violence de ces groupements. Sans une réaction rapide, sans ordre clair et précis donné aux forces de polices, les drames tellement redoutés se produiront. 

Commentaires